Actualité - Avril 2021


Ligne Nouvelle Provence-Côte d'Azur

Où en est le projet de  Ligne Nouvelle (LNPCA) ?


Concertation publique sur le projet de Ligne Nouvelle Provence Côte d'Azur (LNPCA)

SNCF Réseau a relancé une concertation publique 2020-2021 sur les phases 1 et 2 du projet, du 1er mars jusqu'au 15 avril 2021.
Dans notre nouvelle contribution, "Vivre à Gémenos" a actualisé sa position pour la section du tracé Vallée de l'Huveaune - Pays d'Aubagne ; position que nous devons sans cesse rappeler. 
Elle a été remise le 30 mars 2021 sur le site internet de la concertation et transmise par mail aux élus et acteurs du Pays d'Aubagne et de La Ciotat.
 
PUBLICATIONS

Bulletin d'Information No 34 de Vivre à Gémenos.

Le Bulletin N° 34 bientôt dans vos boîtes aux lettres...
Au sommaire : 

- La suite des enquêtes publiques.
- Les débats et les concertations.

- Les risques d'atteinte à l'environnement
.
- Les décharges sauvages et les installations d'accueil et de traitement des déchets.

Et aussi
... Les retours sur l'Assemblée Générale 2020...
>> Lire le bulletin d'information n°34 de janvier 2021...

>> Plus d'informations sur les bulletins de VàG... 


DECHETS DANGEREUX

Enquête Publique - ICPE - Activité de regroupement et transit de déchets dangereux - Les suites du recours gracieux de VàG - Janvier 2021

L'association "Vivre à Gémenos" a déposé un recours gracieux auprès du Préfet à l’encontre de l’arrêté d’autorisation environnementale du 17 janvier 2020 concernant l’exploitation d’une plateforme de regroupement et transit de déchets dangereux dans le Parc d’activités de la Plaine de Jouques à Gémenos.
Cet arrêté préfectoral autorise la création, au sein du site d'entreprises périurbain de Gémenos et au pied du Parc Naturel Régional de la Sainte-Baume, d'une activité nouvelle de groupage, entreposage et transit de déchets d'amiante et de plomb provenant de divers chantiers de démolition du territoire régional

ENVIRONNEMENT

Enquête Publique - Activité de broyage de déchets de bois - les suites de l'Avis du commissaire enquêteur...

- Rappel : l’enquête publique du printemps 2019, avait suscité, en concertation avec les élus, une forte opposition de VàG et de ses adhérents. Nous espérions que l’avis défavorable sans réserve du commissaire enquêteur, s’ajoutant aux graves nuisances, pollutions et irrégularités de cette entreprise, constatées depuis longtemps notamment par les services de l’Etat, aurait conduit le préfet à prendre un arrêté refusant l’autorisation d’exploiter l’activité de broyage de déchets de bois non traité et traité (palettes, cagettes, planches, caisses, ameublement, contre-plaqué, bois de démolition, etc.).
- Mais anticipant un éventuel refus préfectoral, le pétitionnaire a fait connaître sa décision de retirer sa demande, ce dont le préfet a pris acte. Depuis, l’exploitation se poursuit, apparemment sous le régime antérieur de la simple déclaration au titre des Installations Classées pour la Protection de l’Environnement (ICPE) !
Ce combat nécessite une grande vigilance : il n’est pas terminé. 
URBANISME

 Les Plans Locaux d'Urbanisme Intercommunaux

Notre bassin de vie est toujours partagé entre deux intercommunalités, ce qui multiplie les strates administratives et décisionnelles !
Tandis que le PLUi du Conseil de Territoire Marseille Provence (ex MPM), regroupant 18 communes autour de Marseille (dont 6 dans notre bassin de vie : Gémenos, Roquefort la Bédoule, Carnoux en Provence, Cassis, La Ciotat, Ceyreste) est applicable depuis le 28 janvier 2020, celui du Conseil de Territoire du Pays d’Aubagne et de l’Etoile (ex Agglo) qui couvre 12 communes voisines est toujours en cours d’élaboration et de concertation (avant l’enquête publique).
A l’examen, le PLUi du Conseil de Territoire de Marseille Provence comporte certaines anomalies qui devraient faire l’objet de correctifs. Comme lors de l’enquête publique, VàG fera connaître ses propositions. Mais la modification de ce document d’urbanisme majeur est désormais une affaire intercommunale et métropolitaine obéissant à différentes contraintes. Les préoccupations et spécificités locales ont-elles des chances d’être prises en considération ? 
 

Le débat sur la réforme territoriale

La réforme territoriale lancée en 2019 va-t-elle conduire à plus de centralisation alors que nombre d’avis exprimés soulignent la nécessité de redonner davantage de sens à l’action locale ?
ENVIRONNEMENT

Décharges et installations sauvages d'accueil de déchets

Les décharges sauvages prolifèrent un peu partout. A Gémenos, elles ont fait l’objet de signalements par nos adhérents et d’actions par la municipalité. C’est un phénomène difficile à enrayer en l’état actuel d’une organisation insuffisante de la filière d’accueil des déchets. 

Le devenir du terrain de 3 ha du carrefour des Quatre Chemins  (D396/D43d)

Situé en zone agricole d'Aubagne au carrefour des Quatre Chemins, ce terrain a été acheté en septembre 2018 par la Safer et remis en vente en octobre par un appel à candidatures et à projets.
Depuis la préemption exercée par la Safer, "Vivre à Gémenos" s'est préoccupé activement du devenir de cet espace sensible, situé à l'entrée du Parc Naturel Régional de la Sainte-Baume et à proximité d'habitations, de lotissements et du village de Gémenos.

CIRCULATION

Nuisances et dangers de la circulation routière dans le PNR

La notoriété du Parc Naturel Régional (PNR) et particulièrement la montée de la route de la Sainte-Baume attire de plus en plus d’adeptes de vitesse et de courses en voitures ou motos qui provoquent des dangers pour les autres usagers et des nuisances sonores insupportables tout au long des voies d’accès. Une pétition a été lancée en début d’année 2020 par un groupe de riverains excédés. VàG en a rencontré les initiateurs et soutenu leur démarche. >> Lire la suite de l'article VàG...


Interdiction du transit des poids lourds

Après l’interdiction du transit des camions de plus de 19 tonnes dans la traversée des communes de Gémenos et de Cuges, le maire de cette dernière, s’appuyant sur des impératifs de sécurité dans la traversée du centre-ville, a obtenu l’accord du préfet pour abaisser cette interdiction aux plus de 3,5 tonnes ! >> Lire la suite de l'article VàG...


L'ASSOCIATION

Assemblée générale et renouvellement du Bureau.

 Les contraintes sanitaires nous ont conduits à organiser notre assemblée générale tardivement et exclusivement en distanciel par courriel ou courrier. Cette procédure inhabituelle n’a pas compromis la participation des adhérents, bien au contraire car nous avons enregistré un taux record de votants des adhérents à jour de cotisation 2020 dont le nombre s’est également considérablement accru. C’est une forte manifestation de soutien et une grande satisfaction. Notre assemblée générale 2021 devrait se tenir dans le courant du 2ème trimestre, en présentiel si la situation sanitaire le permet. Des postes d’administrateur seront à pourvoir. Merci aux bonnes volontés de se manifester.


Association "Vivre à Gémenos" - 8, rue Jean Jaurès - 13420 Gémenos - Tél. 07 67 03 39 65
Site Internet : www.vivreagemenos.fr - Courriel : vivreagemenos@gmail.com

Contribution de VàG à la concertation complémentaire 2020-2021 sur le projet LNPCA

Ligne Nouvelle Provence Côte d'Azur (LNPCA)

Malgré la crise sanitaire et les difficultés qu'elle entraîne, VàG s'efforce de maintenir une veille permanente et de réagir en temps opportun sur les sujets d'actualité concernant notre bassin de vie.
C'est le cas de la concertation publique complémentaire en cours pour notre secteur depuis le 1er mars jusqu'au 15 avril 2021, sur le projet de la future Ligne Nouvelle Provence Côte d'Azur (LNPCA).
Ce projet structurant pour notre région, s'éternise, s'adapte mais se maintient. Désormais divisé en tranches ou phases pour mieux se poursuivre, il exige de notre association vigilance, participation et détermination.
Dans une nouvelle contribution, notre association actualise la position pour la section du tracé Vallée de l'Huveaune - Pays d'Aubagne, position que nous devons sans cesse rappeler. Ce document a été remis le 30 mars 2021 sur le site internet de la concertation et transmis par mail aux élus et acteurs du Pays d'Aubagne et de La Ciotat. Au-delà du rappel de nos précédentes contributions, notre association s'élève contre la limitation arbitraire du périmètre de la présente concertation à la Penne s/Huveaune.
En résumé ci-après les réserves formulées dans notre contribution :

"Jusqu’à présent dans le secteur Est des Bouches-du-Rhône, le projet de ligne nouvelle formait un tout indissociable que la nouvelle consultation publique ne peut ignorer.
Or, aujourd’hui, en limitant la concertation complémentaire 2020/2021 sur les phases 1 et 2 du projet à un surprenant arrêt théorique de l’éventuelle quatrième voie à la Penne-sur-Huveaune, occultant ainsi totalement le prolongement qui en découle nécessairement vers Aubagne et au-delà vers le Var, la présente concertation ne permet pas au public d’exprimer son avis en toute connaissance de cause.
Après tant d’années de débats, concertations et études, le flou et les incertitudes ne peuvent plus persister sur cette section du tracé de l’Est des Bouches-du-Rhône, sur le choix de la gare d’Aubagne en tant que halte multimodale majeure de la ligne nouvelle et sur l’amorce du prolongement en tunnel des deux voies dédiées vers le Var.
Les acquis des concertations précédentes ne doivent pas être écartés.
Nous demandons en conséquence que les études d’approfondissement de cette section de l’Est du département soient poursuivies et que le projet qui sera soumis à enquête publique en vue de la DUP, l’intègre totalement."

Vous pouvez donner votre avis sur le site internet du projet de LNPCA. 


Association "Vivre à Gémenos" - 8, rue Jean Jaurès - 13420 Gémenos - Tél. 07 67 03 39 65
Site Internet : www.vivreagemenos.fr - Courriel : vivreagemenos@gmail.com